Pourquoi et comment préserver l’environnement?

Pourquoi et comment préserver l’environnement?

Dans sa quête de mieux-être et de pouvoir, l’homme s’est lancé dans une production massive et une consommation effrénée de certains biens et services, sans égard pour les répercussions sur son milieu. Ce n’est que depuis quelques années qu’il a commencé à se rendre compte des effets nocifs de cette attitude sur son environnement. Comment alors sauver les meubles quand on sait que moins ce dernier est sain et moins il est vivable? Peut-on seulement y arriver?

Le choix d’être écologique : un choix tardif?

L’environnement a subi bien des agressions de la part de l’homme. Entre les produits chimiques (engrais et pesticides) utilisés pour augmenter le rendement des terres ou se débarrasser des nuisibles et les gaz toxiques et déchets rejetés dans l’air et dans l’eau après consommation, il y a eu suffisamment de facteurs qui ont perturbé la nature de façon radicale. Aujourd’hui, on parle de gaz à effet de serre, de changement climatique, de déforestation et de bien d’autres phénomènes inquiétants dus aux actions humaines, et qui compromettent l’avenir de l’homme sur terre. Aussi, est-on plus enclin désormais à penser au développement durable et à encourager toutes les actions entrant dans ce cadre. Des lois nationales et internationales sont prises, ainsi que des initiatives privées et individuelles pour une meilleure protection de l’environnement. Si toutes ces initiatives ne garantissent pas la “guérison” de l’environnement, elles permettent de limiter les dégâts ou tout au moins d’éviter d’en causer davantage.

Quelques gestes banals pour protéger l’environnement

Il suffit à l’homme de faire preuve de volonté et de responsabilité envers son milieu pour le protéger. En effet, il est possible de satisfaire ses besoins et de régler certaines situations déplaisantes tout en préservant la nature. Choisir par exemple de produire bio est non seulement bénéfique pour les terres, mais également pour la santé de l’homme. Les terres vont se régénérer plus naturellement sans engrais chimiques tandis que la dépendance de l’homme aux médicaments (pour la plupart chimiques) sera réduite à la longue.

L’investissement dans le biodégradable, le recyclage des déchets, l’adoption du solaire pour la production énergétique sont aussi quelques moyens qu’a l’homme d’interagir de façon plus responsable avec son milieu. Des gestes simples comme le fait de trier ses déchets, de conduire des véhicules à faible consommation d’essence ou de préférer des anti-moustiques naturels aux insecticides suffisent pour changer la donne. Vous pouvez d’ailleurs découvrir l’astuce pour fabriquer ces derniers ici. Bien qu’un peu tardivement, l’homme a compris qu’il a le devoir de préserver l’environnement et cela n’est pas aussi difficile qu’il y paraît.