Traitement des eaux usées : comment cela se passe-il ?

Le traitement de l’eau dépend en grande partie de ses constituants. Les eaux usées sont donc analysées et subissent des traitements de potabilisation appropriés, avant d’être distribuées dans les circuits d’eau portable. Mais que deviennent les eaux résiduaires des ménages et des rues et comment sont- elles traitées ?

La loi sur le traitement des eaux usées.

Le traitement des eaux usées est un enjeu de taille. Raison pour laquelle la loi du 3 janvier 1992 exige que tout immeuble ou toute habitation soit raccordé à un réseau d’assainissement ou qu’il doit être doté d’un système d’assainissement autonome. Ces systèmes ont pour but de regrouper et d’évacuer les eaux usées. Ensuite les polluants sont éliminés grâce à une épuration avant d’être rejetés en milieu naturel. Le traitement des eaux usées est un processus dans lequel les eaux suivent trois étapes de traitement, à savoir le traitement préliminaire, primaire secondaire et tertiaire.

La procédure préliminaire

Ici le traitement se décompose en deux étapes. On a la phase de dégrillage et celle de dessablage. Afin d’assurer un traitement efficace de ces eaux, les déchets solides, les chiffons, les particules, le sable, le gravier et les tissus sont retirés. Les équipements de traitement protègent les tuyaux et recueillent les débris, qui sont ensuit déposés dans une décharge.

La procédure primaire

A cette étape les déchets solides sont séparés des graisses qui sont en suspension dans les eaux usées. Pour le traitement un réservoir de sédimentation est utilisé pour la conservation des eaux usées pendant des heures. Au cours de ce processus, les débris solides se posent en bas de l’eau et les graisses flottent à la surface. Ensuite les matières recueillies en haut et en bas sont écumées et transformées sous forme de boue.

La procédure secondaire

Dans la procédure secondaire, trois systèmes sont utilisés pour réaliser le traitement. Il s’agit des systèmes à film fixe, des systèmes à film à suspension et des lagunes. Dans le cadre des systèmes à film fixe ce sont des micro-organismes, qui se forment se développent sur des substrats. Ces micro-organismes absorbent les nutriments et les matières organiques qui résultent de l’épuration. Quant aux systèmes de film à suspension, à l’aide d’un système d’aération et d’agitation de l’eau, les micro-organiques absorbent et décomposent les matières organiques. Des heures plus tard les micro-organiques se déposent comme des boues, qui sont ensuite pompées dans les eaux usées. Une partie de ces boues est utilisée comme engrais dans les champs et l’autre partie sera traitée et exploitée ailleurs. Et pour finir, au niveau des lagunes des bassins peu profonds sont utilisés, pour faciliter la dégradation naturelle de ces eaux usées.

La procédure tertiaire

Cette procédure est utilisée pour améliorer la qualité des eaux traitées. C’est une étape qui consiste à éliminer et améliorer les nutriments de ces eaux usées. Grâce également à cette méthode les eaux usées sont désinfectées à l’aide de lumière ultraviolette. Aussi grâce à la présence des produits coagulants et floculant les particules en suspension dans l’eau s’agrègent en flocons. A cause du poids de ces particules au fond des bassins il y a sédimentation qui conduit à la filtration finale. Cette filtration est faite grâce à des membranes ou des filtres minéraux, qui permettent d’avoir une eau limpide et claire.